Coronavirus : la fermeture "totale" de toutes les écoles "jamais envisagée" assure le ministre de l'Éducation

Jean-Michel Blanquer promet également aux parents contraints de garder les enfants à la maison qu'il "n'y aura pas de pertes financières".

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Quatre départements ont fermé l'ensemble des établissements scolaires en raison de l'épidémie de coronavirus Covid-19. "Cela concerne plus de 400 000 élèves", a détaillé jeudi 12 mars sur franceinfo Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale. "Nous n'avons jamais envisagé la fermeture totale", de toutes les écoles de France, a-t-il assuré. "La liste va nécessairement s'allonger, c'est évident", a cependant prévenu le ministre. ll faut rappeler qu'il y a 12 millions d'élèves en France et donc il y aura certainement d'autres territoires qui seront concernés."

Ne pas être "contre-productif"

"Quand vous fermez les écoles de tout un pays, cela signifie que vous paralysez en bonne partie ce pays, a énoncé Jean-Michel Blanquer. Quand nous fermons, ça pose des problèmes à des infirmières, des médecins, à toutes sortes de personnels de l'hôpital. C'est évidemment quelque chose qui doit être regardé avec beaucoup de finesse pour ne pas être contreproductif". Le ministre a salué la mobilisation des enseignants qui encadrent des "classes virtuelles" pour les élèves dont les établissements scolaires sont fermés au travers du dispositif "ma classe à la maison" : "On souligne toujours les problèmes de l'Éducation nationale, mais en réalité, quand il y a des crises comme ça, vous voyez tout le monde capable de beaucoup de civisme", a-t-il souligné.

Il a aussi rassuré les parents qui seraient contraints de garder leurs enfants à la maison. Il n'y aura "pas de pertes financières pour ceux qui sont obligés de rester à la maison. Pas de jour de carence non plus. Nous sommes évidemment conscients que dans un moment comme ça, c'est la bienveillance de tous vers tous qui doit prévaloir", a-t-il dit.

Jean-Michel Blanquer, ministre de l\'Éducation, dans les locaux de franceinfo, le 12 mars 2020.
Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation, dans les locaux de franceinfo, le 12 mars 2020. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)