L'invité éco, France info

Coronavirus : la fermeture des magasins le dimanche "doit rester un choix des enseignes", selon la Fédération du commerce

Le délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution souligne qu'aujourd'hui "le trafic dans les magasins a beaucoup baissé" et pense "qu'il faut laisser une liberté en ce domaine, c'est la meilleure solution".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jacques Creyssel, président de la Fédération du commerce et de la distribution.
Jacques Creyssel, président de la Fédération du commerce et de la distribution. (FRANCEINFO)

La fermeture des magasins le dimanche "doit rester un choix des enseignes", a affirmé mercredi 8 avril sur franceinfo Jacques Creyssel, délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD), alors que les syndicats du secteur demandent cette fermeture dominicale pour protéger les salariés face au coronavirus.

>> Suivez les dernières actualités sur l'évolution du coronavirus dans notre direct

"Certaines de nos enseignes l'ont fait", assure Jacques Creyssel. Mais il estime que "le fait de rester ouvert permet d'étaler les visites. C'est le choix qu'ont préféré faire des enseignes". Le délégué général de la FCD souligne qu'aujourd'hui "le trafic dans les magasins a beaucoup baissé" et pense "qu'il faut laisser une liberté en ce domaine, c'est la meilleure solution".

"Les consommateurs achètent deux fois plus"

Jacques Creyssel reconnaît par ailleurs que si le commerce non-alimentaire "est fermé ou en activité très réduite", la partie alimentaire a connu "un surcroît d'activité, avec des achats de précaution", même si aujourd'hui "le trafic a baissé", par rapport au début de la crise. "Les Français font leur courses beaucoup moins souvent", ajoute-t-il. Jacques Creyssel note une "diminution de moitié de la fréquentation des magasins par rapport à l'année dernière. Mais les consommateurs achètent deux fois plus". Les Français "ne sortent plus, c'est normal qu'ils achètent un peu plus", ajoute le représentant de la FCD.

Jacques Creyssel "confirme" enfin que l'approvisionnement des magasins est garanti. "La chaîne tient, il n'y a pas de difficultés. Il peut y avoir des ruptures de quelques heures sur tel ou tel produit, mais il y a toujours un autre produit du même type à côté. Il n'y a pas de difficultés", martèle le délégué général de la FCD.

Jacques Creyssel, président de la Fédération du commerce et de la distribution.
Jacques Creyssel, président de la Fédération du commerce et de la distribution. (FRANCEINFO)