Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : la Chine redoute une rechute

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Coronavirus : la Chine redoute une rechute
France 2
Article rédigé par
A. Bard, A. Miguet, O. Labalette - France 2
France Télévisions

En Chine, berceau du coronavirus, les autorités s’inquiètent de six cas découverts dimanche 11 octobre dans la ville de Qingdao, dans l’est du pays. Depuis des mois, aucun cas n’avait été découvert en dehors de ceux importés de l’étranger.

Six nouveaux cas de coronavirus ont été diagnostiqués à Qingdao, dans l’est de la Chine, dimanche 11 octobre. C’est un frémissement, à peine de quoi parler d’une résurgence de la maladie, mais la menace est prise très au sérieux par les autorités. Les six malades ont été contaminés sur le territoire chinois, d’où est partie la pandémie.

“Nous sommes vite venus”

C'est une première depuis deux mois (les autres cas avaient été importés) et un signal important. Alors pour éviter une nouvelle vague incontrôlable, les autorités ont lancé une campagne de dépistage massif. Jour et nuit, les habitants sont soumis à des tests. L’objectif est de tester les neuf millions d’habitants en cinq jours, pour identifier au plus vite les cas contacts. “C'était inattendu, mais nous sommes vite venus pour faire le test”, commente une habitante, dans l’édition du 20 Heures du lundi 12 octobre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.