Coronavirus : la Chine aurait fait pression sur l'OMS

Face à l'épidémie de coronavirus, l'OMS n'a toujours pas proclamé l'urgence de santé publique de portée internationale. La Chine aurait pesé dans cette décision.

FRANCE 3

Il n'y a pas d'état d'urgence internationale. C'est la conclusion de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) face à l'épidémie de coronavirus. "Selon certains propos recueillis par le journal Le Monde, la Chine aurait contraint les autres membres de l'OMS à ne pas classer l'épidémie dans la catégorie de l'urgence mondiale", rapporte la journaliste Justine Jankowski depuis Pékin (Chine). 

De lourdes conséquences économiques

Après une visite dans la capitale chinoise, le directeur de l'OMS a précisé que le fait que cette épidémie ne soit pas classée en urgence ne signifie pas que le coronavirus n'est pas pris au sérieux par les autorités sanitaires. "Ce qui est sûr c'est que classer l'épidémie comme une urgence internationale aurait de grosses conséquences économiques et la Chine s'en passerait bien", conclut Justine Jankowski.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président chinois Xi Jinping rencontre le directeur général de l\'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, en visite à Pékin, capitale de la Chine, le 28 janvier 2020. 
Le président chinois Xi Jinping rencontre le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, en visite à Pékin, capitale de la Chine, le 28 janvier 2020.  (JU PENG / XINHUA / AFP)