Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : l'allégement des mesures dans les écoles divise

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Coronavirus : l'allégement des mesures dans les écoles divise
France 2
Article rédigé par
F. Bouquillat, C. Rothéa, F. Prabonnaud, J. Duboz, R. Laurentin - France 2
France Télévisions

Le Covid-19 a entraîné pour l’instant la fermeture de 81 établissements scolaires depuis début septembre. Toutefois, les règles sanitaires vont être allégées à partir de lundi 21 septembre. Une décision qui fait polémique.

Les parents d’élèves vivaient depuis début septembre dans la crainte des fermetures d’écoles. En effet, face à la pandémie de Covid-19 qui continue de traverser l’Hexagone, 81 établissements ont été contraints de fermer. Néanmoins, un assouplissement est prévu dès lundi 21 septembre. Il a été décidé vendredi 18 septembre qu’un seul cas positif n’entraînera plus la fermeture d’une école.

Les syndicats opposés à l'allégement

"Je trouve ça plutôt bien car c’est un cercle infini.Un cas contact, une fermeture de classe, ça me paraissait impossible à gérer", témoigne une mère de trois enfants vendredi matin. Du côté des syndicats d’instituteurs, on attendait au contraire un durcissement. "Cette proposition est très inquiétante", juge Guislaine David, porte-parole du syndicat SNUIPP-FSU. Cependant, si ce sont deux ou trois cas positifs qui sont observés, alors une fermeture sera envisagée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.