Cet article date de plus de deux ans.

Coronavirus : hôpitaux, faire face à l'affluence des malades

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : hôpitaux, faire face à l'affluence des malades
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

La question de l'accueil dans nos services hospitaliers pour faire face à la crise du coronavirus se pose désormais. Les prochains jours apporteront les premières réponses.

Priorité dans tous les hôpitaux pour faire face au coronavirus : augmenter le nombre de places en réanimation. Comme à l'hôpital de La Rochelle (Charente-Maritime), une machine est indispensable pour les cas graves : les respirateurs. Dans cet établissement rochelais, aucun patient infecté par le coronavirus ne s'est présenté vendredi 13 mars. Ce qui n'empêche pas la direction d'anticiper.

Une réunion de crise par jour est organisée pour faire face à un afflux de malades

"Aujourd'hui, à La Rochelle, on pourrait passer de 23 lits à 60 lits de surveillance continue et de réanimation. Mais ça ne se fait pas comme ça, aussi facilement", prévient Pierre Thépot, directeur général du groupe hospitalier Littoral Atlantique. À La Rochelle comme dans la majorité des hôpitaux, une réunion de crise par jour est organisée pour faire face à un afflux de malades. Au total, la France dispose de 5 065 lits de réanimation et 7 364 de soins intensifs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.