Coronavirus : hausse de la fréquentation des Français à Monaco

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Coronavirus : hausse de la fréquentation des Français à Monaco
FRANCE 2
Article rédigé par
B. Savart, France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur - France 2
France Télévisions

En France, alors que le gouvernement va proposer un couvre-feu dès 18 heures à compter du samedi 2 janvier dans certains déparements, dîner dans un restaurant est toujours interdit. Cependant, à Monaco, ce n’est pas le cas, et les Français n’hésitent pas à en profiter.

À l’approche du 1er janvier, les Français se préparent à passer un réveillon sous couvre-feu, alors que la mesure pourrait être étendue à 18 heures dès samedi 2 janvier dans vingt départements très touchés par la pandémie de coronavirus, comme l’a annoncé le gouvernement, mardi 29 décembre. De l’autre côté de la frontière, à Monaco, qui ne fait pas l’objet d’un confinement, l’ambiance est tout autre. Dans un hôtel de la Principauté, les réservations sont ouvertes pour la période des fêtes et la réceptionniste n’hésite pas à proposer des recommandations de restaurants.

Les Français représentent 80% des réservations

Les Français en mal de sortie se pressent sur le Rocher pour goûter à nouveau les plaisirs de la vie d’avant. "Il y a une hausse de la fréquentation du segment français, qui représente 80% des réservations, contre moins de 10% l’année dernière à la même époque", confirme le manager d’un établissement hôtelier. Les restaurants de la Principauté font recette. Les gestes barrières y sont toutefois stricts. Les masques sont obligatoires, les tables limitées à six convives et la particularité, il faut impérativement réserver en amont.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.