Coronavirus : gestion désordonnée de la crise aux États-Unis

Les États-Unis sont le pays où il y a le plus de personnes atteintes par le coronavirus. Pourtant, l’ensemble du territoire n’est pas confiné. Les décision sont prises par chaque État.

franceinfo

Les mesures contre le Covid-19 sont prises au niveau local aux États-Unis. C’est une gestion de la crise sanitaire très désordonné. Une dizaine d’États ont pris des dispositions strictes : l'État de Washington, la Californie ou encore l'Indiana. Dans ces États, les écoles, les commerces non essentiels, bars et restaurants sont fermés et les rassemblements interdits. D’autres États, comme le Mississippi ou l’Oklahoma, n’ont pris pour seule mesure que la fermeture des écoles.

Un confinement souple

Concernant l’interdiction des rassemblements, certains États les ont interdits pour ceux de plus de 10 personnes, d’autres de 25 ou de 50. S’agissant de la quarantaine, 12 États ont décidé d’une quarantaine à l’échelle de l’État et cinq l’ont décidée uniquement pour les personnes à risque, comme la Floride. Conséquence de cette gestion peu homogène : 229 millions d’Américains sont confinés, c’est-à-dire incités à rester chez eux autant que possible, mais ils peuvent faire du sport ou les courses.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sur le pont de Brooklyn, à New York (Etats-Unis), le 25 mars 2020. 
Sur le pont de Brooklyn, à New York (Etats-Unis), le 25 mars 2020.  (BRYAN R. SMITH / AFP)