VIDEO. Covid-19 : face au couvre-feu, les zones rurales se rebiffent

Au total, 54 départements français devront respecter un couvre-feu, à partir de vendredi 23 octobre, minuit. Dans les zones rurales, c’est l’incompréhension et la surprise qui prédominent.

France 2

Alors que le nombre de cas de Covid-19 augmente de façon importante, 38 nouveaux départements français ont décrété un couvre-feu à compter de vendredi 23 octobre, minuit. Cela monte leur nombre à 54 au total. Les zones rurales, de leur côté, ont du mal à cacher leur déception.

À Saint-Paul-de-Fenouillet, dans les Pyrénées-Orientales, les bars vont aussi fermer en journée. Une mesure qui s’ajoute au couvre-feu et qui navre un habitant qui explique venir au bistrot "pour voir les gens, discuter un peu, boire un café le matin".

Des habitants sous le choc

Une habitante se demande, quant à elle, pourquoi l’Aude, à 20 kilomètres des Pyrénées-Orientales, n’est pas touchée. "Je dois fermer alors que tout le monde prend les mesures et que je désinfecte tous les jours", s’insurge aussi Pascale Chaluleau, gérante du Café de la Paix, dans son village.

Présent sur le plateau du 20 Heures, le journaliste et médecin Damien Mascret estime que ce couvre-feu pourrait être encore plus généralisé géographiquement et au niveau des horaires. Pour lui, le télétravail et le distanciel pour les universités pourraient également s’imposer bientôt.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Des champs dans le sud de la Lozère, en août 2019.
Des champs dans le sud de la Lozère, en août 2019. (BENJAMIN POLGE / HANS LUCAS / AFP)