Coronavirus : en Belgique, une église est devenue l’annexe d’une école

Alors que les écoles primaires ont rouvert en Belgique, le dédoublement des classes pose des problèmes d’espace. Une école près d’Anvers a alors choisi d’installer une classe à l’intérieur d’une église. 

France 2


L’église de Sint-Jozef-Olen, près d’Anvers (Belgique), s’est trouvée une nouvelle vocation. Située en face d’une école primaire catholique, elle en est naturellement devenue l’annexe. Pour dédoubler les classes et respecter les mesures sanitaires, les instituteurs ont investi l’église et installé des tables entre le bénitier et le confessionnal, dans une ambiance un peu solennelle pour des élèves de CM2. "Nous avons pensé qu’ils auraient plein de choses à se dire, mais je pense qu’ils ont besoin d’un peu de temps pour s’habituer au fait d’être de retour à l’école", explique l’institutrice. 

Cohabitation 

Un petit temps d’adaptation semble encore nécessaire, d’autant plus que les journées de cours, outre les récréations, sont parfois interrompues par des enterrements. Heureusement, les tables n’ont pas besoin d’être déplacées à chaque fois, puisque peu de personnes peuvent assister à ces cérémonies, en raison des mesures sanitaires. Une solution qui durera encore quelques semaines, jusqu’à l’examen sacré de passage au collège. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un contrôle de police à la frontière franco-belge, le 26 mars 2020, près de Lille.
Un contrôle de police à la frontière franco-belge, le 26 mars 2020, près de Lille. (SYLVAIN LEFEVRE / HANS LUCAS / AFP)