Coronavirus : en Afrique, l'OMS lance une mise en garde

Sur le papier, l'Afrique continue de résister à l'épidémie de coronavirus. Mais, jeudi 30 avril, l'OMS lance une nouvelle mise en garde. Au Cameroun, par exemple, le pays n'a pas choisi la voie du confinement.

franceinfo

Le marché de Yaoundé (Cameroun) est toujours aussi fréquenté. Pour alerter la population sur les dangers du coronavirus, une association parcourt les allées. Avec 61 décès officiels, le Cameroun est l'un des pays africains les plus touchés par le coronavirus. Pour endiguer l'épidémie, les autorités ont lancé une campagne de désinfection. Les marchés comme les lieux publics sont concernés par cette mesure, qui s'applique une fois par jour, en principe.

Faire en sorte que les marchés ne s'arrêtent pas

"Pendant cette crise sanitaire, il est important que nous évitions de nous retrouver dans une nouvelle crise qui serait alimentaire. C'est pour cela que nos équipes sont descendues dans les marchés pour essayer de désinfecter, afin que ce dernier ne risque pas de s'arrêter", explique Jacques Yoki Onana, maire de la commune de Yaoundé 6.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue générale de Buéa, capitale de la région anglophone du Sud-Ouest, au pied du mont Cameroun.
Vue générale de Buéa, capitale de la région anglophone du Sud-Ouest, au pied du mont Cameroun. (ALEXIS HUGUET / AFP)