Coronavirus : du vin transformé en gel hydroalcoolique

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Coronavirus : du vin transformé en gel hydroalcoolique
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Pour faire face à la crise traversée par le secteur viticole, les vignerons vont pouvoir ramener leurs invendus en distillerie, où seul l'alcool pourra être gardé.

Une productrice de vin a besoin de faire de la place : plus de la moitié de sa récolte de vin de Pays-d'Oc occupe encore sa cave. La vigneronne envisage donc d'en envoyer en distillerie. "J'ai deux possibilités : soit j'utilise le processus de distillation, sachant que je perds en moyenne 10 à 15 euros par hectolitre avec ce processus, soit j'investis dans de nouvelles cuves pour pouvoir faire rentrer la nouvelle récolte", indique Marie-Laure Bax.

70 centimes le litre

Face à la crise traversée par le secteur viticole à cause du coronavirus, l'Europe autorise les vignerons à ramener leurs invendus en distillerie, où il est racheté jusqu'à 70 centimes le litre. En France, deux millions d'hectolitres pourraient ainsi être écoulés. Le vin sera alors transformé pour ne garder que l'alcool, notamment pour la désinfection.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.