Coronavirus : Didier Raoult a-t-il menti devant la commission d'enquête ?

Le directeur de l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) Martin Hirsch accuse Didier Raoult d'avoir donné des chiffres erronés sur la mortalité devant la commission d'enquête sur le Covid-19.

France 2

Didier Raoult aurait-il menti devant les parlementaires de la commission d'enquête sur le Covid-19 ? Dans un courrier adressé au président de l'Assemblée nationale, le directeur de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) Martin Hirsch accuse le professeur marseillais de fausses déclarations. "Il me semble essentiel que les travaux de la commission ne puissent être fondés sur des éléments factuellement faux et que les suites qui s'imposent puissent être données", écrit notamment Martin Hirsch. 

Deux passages visés

L'ancien ministre de la Santé vise deux passages de son audition. Un premier où Didier Raoult avait évoqué l'estimation du taux de décès des malades en réanimation. Un autre passage est également ciblé où le professeur marseillais évoquait le cas d'un patient chinois de 80 ans hospitalisé fin janvier et qui était décédé mi-février. Le fervent défenseur de la chloroquine avait mis en cause l'AP-HP et avait affirmé que ce patient était rentré chez lui. Martin Hirsch rappelle que cet homme avait été transféré à l'hôpital Bichat à Paris, où sa fille, elle aussi malade, avait été prise en charge avant de guérir.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Le professeur Didier Raoult s\'exprime devant la commission d\'enquête de l\'Assemblée nationale sur la gestion de la crise du coronavirus, le 24 juin 2020. 
Le professeur Didier Raoult s'exprime devant la commission d'enquête de l'Assemblée nationale sur la gestion de la crise du coronavirus, le 24 juin 2020.  (THOMAS COEX / AFP)