Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : deux études donnent des résultats discordants sur l'efficacité du remdesivir

Ce médicament a accéléré de 31% le temps de rétablissement des malades, selon un essai clinique américain. Mais une étude réalisée en Chine conclut qu'il n'a pas de bénéfice clinique significatif.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un flacon de remdesivir présenté lors d'une conférence de presse à l'hôpital universitaire Eppendorf, à Hambourg, en Allemagne, le 8 avril 2020. (ULRICH PERREY / AFP)

Le remdesivir est-il une piste sérieuse pour traiter le Covid-19 ? Deux études apportent des résultats contradictoires sur la question. Selon un grand essai clinique parrainé par les Instituts de santé américains (NIH), dont les résultats préliminaires ont été communiqués mercredi 29 avril, ce médicament expérimental a accéléré de 31% le temps de rétablissement des malades.

>> Coronavirus : les dernières informations sur la pandémie dans notre direct

Comparés aux patients ayant reçu un placebo, ceux traités avec le remdesivir, molécule du laboratoire Gilead, ont guéri en 11 jours (temps médian) au lieu de 15 jours pour les autres, selon un communiqué des NIH.

Un échantillon plus petit en Chine

Mais le même jour, la revue médicale The Lancet (en anglais) a publié des résultats décevants d'une plus petite étude chinoise, menée également en comparaison avec un placebo, et qui a montré que les malades traités avec le remdesivir, un antiviral développé contre Ebola mais jamais approuvé pour aucune maladie, n'avaient pas fait mieux que ceux traités par placebo.

Seuls 237 malades avaient participé, dont deux tiers traités par le remdesivir. Les médecins voulaient plus de 450 participants, mais la pandémie s'est arrêtée à Wuhan avant d'avoir pu atteindre ce nombre. "Le traitement par remdesivir n'accélère pas la guérison ni ne réduit la mortalité liée au Covid-19 par rapport à un placebo", conclut l'étude.

Il n'est pas inhabituel que des essais divergent, mais l'étude des NIH compte parmi les plus grandes et les plus attendues, avec l'essai européen Discovery dont on attend encore les résultats. L'essai a inclus 1 063 patients, dans 47 sites aux Etats-Unis et 21 autres en Europe et en Asie. C'est à ce jour la plus grande étude sur le remdesivir pour laquelle des résultats sont disponibles. Pour la mortalité, le résultat n'est pas significatif, c'est-à-dire que la légère différence de mortalité entre les deux groupes est peut-être due au hasard. Mais le groupe traité par remdesivir a subi une mortalité de 8%, contre 11% dans le groupe placebo, ce qui "suggère" que le médicament améliore la survie.

De multiples essais en cours dans le monde

Le directeur de l'Institut des maladies infectieuses, Anthony Fauci, s'est montré prudemment optimiste mercredi. Ce n'est pas une victoire par K.-O., a-t-il dit dans le Bureau ovale à côté du président Donald Trump, mais c'est une "importante preuve de concept".

De multiples essais cliniques sont en cours en Europe, en Asie et aux Etats-Unis pour trouver un traitement efficace contre le Covid-19. Le remdesivir est l'une des thérapies testées, aux côtés d'autres antiviraux ou encore de l'hydroxychloroquine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.