Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : des usines chinoises à l'arrêt

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Coronavirus : des usines chinoises à l'arrêt
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

À Coquelles (Pas-de-Calais), une entreprise chinoise souffre déjà des conséquences du coronavirus et fait face à des problèmes d'approvisionnement.

Dans une entreprise de Coquelles, dans le Pas-de-Calais, les stocks sont moins fournis. Depuis l'épidémie de coronavirus, l'entreprise chinoise craint des pénuries. "Il est possible que d'ici un mois ou deux on soit fortement impacté", explique un responsable. Le ralentissement de l'économie chinoise fait trembler l'industrie mondiale.

Le textile et l'électroménager

En Corée du Sud, Hyundai vient d'annoncer l'arrêt de ses usines faute de pièces fabriquées par ses filiales chinoises. En France, certains secteurs largement dépendants des importations craignent les retombées de ce ralentissement."Parmi ces industries, on trouve le textile, l'électroménager et le secteur des ordinateurs", explique Alexis Garatti, directeur de la recherche économique du cabinet Euler-Hermès. En Chine, plusieurs groupes français confirment l'arrêt de leurs sites. Mais ils assurent que le ralentissement de l'économie chinoise reste pour l'heure sans conséquence.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.