Coronavirus : perquisitions aux domiciles d'anciens membres au pouvoir

L’enquête sur la gestion de la crise de la Covid-19 tend à s’accélérer pour les membres au pouvoir au début de la pandémie.  Des perquisitions ont notamment eu lieu, jeudi 15 octobre au matin, au ministère de la Santé, rapporte la journaliste Stéphanie Perez, en direct sur place.

France 3

Jeudi 15 octobre au matin, le ministère de la Santé a fait l’objet d’une perquisition dans le cadre de l’enquête sur la gestion de la crise de la Covid-19. Présente sur place, la journaliste France Télévisions Stéphanie Perez ajoute que des perquisitions ont également eu lieu "au domicile d’Édouard Philippe, l’ex-Premier ministre, à celui de Sibeth Ndiaye, ancienne porte-parole du gouvernement".

Le domicile d’Agnès Buzyn perquisitionné

Mais ce n’est pas tout. Le domicile de l’ancienne ministre de la Santé, Agnès Buzyn, est aussi concerné, de même que celui d’Olivier Véran, actuel ministre de la Santé et celui du Directeur général de la Santé, Jérôme Salomon. Ces perquisitions "s’inscrivent dans le cadre de l’information judiciaire qui a été ouverte par la Cour de justice de la République, la seule compétente pour juger des ministres", précise la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Olivier Véran, le ministre de la Santé.
Olivier Véran, le ministre de la Santé. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)