Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : des entreprises se convertissent par solidarité

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : des entreprises se convertissent par solidarité
Article rédigé par
France Télévisions

Plusieurs entreprises du privé ont décidé d’apporter leur contribution. PME ou grand groupe, des sociétés ont décidé de réadapter leurs chaînes de production vers la fabrication de gel hydroalcoolique ou de masque.

Des entreprises se reconvertissent un peu partout en France. Finies les productions habituelles, les machines se réadaptent pour fabriquer du gel hydroalcoolique et des masques de protection, comme dans une PME qui d’ordinaire fabrique des jeans. Depuis mardi 17 mars, les couturières confectionnent des masques en tissu. Plusieurs centaines par jour, des médecins leur ont passé commande sur la base de consignes d’un hôpital.

Des masques non homologués

"On retrousse les fonds de poche de nos jeans, et donc c’est le tissu qu’on avait en stock en coton pour répondre aux demandes du CHU de Grenoble (Isère)", explique Thomas Huriez, cofondateur de 1083. Des masques non homologués que fabrique aussi une autre entreprise de sacs à main. 100 000 masques par jour à destination des professionnels, en attendant mieux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.