Coronavirus : dans l'Oise, foyer épidémique, les habitants ont-ils décidé de se déplacer aux bureaux de vote ?

À Crépy-en-Valois (Oise), l'épidémie de Covid-19 a perturbé toute la campagne dans la commune de 15 000 habitants. Les électeurs se sont-ils déplacés dimanche 15 mars pour voter lors du premier tour des élections municipales ?

France 2

Enfiler un masque avant d'aller voter est un geste presque banal. Dimanche 15 mars, à Crépy-en-Valois (Oise), les électeurs sont nombreux à s'être équipés pour remplir leur devoir de citoyen. Les électeurs sont venus voter malgré la crainte d'être infectés. Ils sont très pointilleux sur les mesures d'hygiène. Il faut garder une distance de sécurité d'un mètre entre chaque votant et réduire les contacts au strict minimum, une règle pas toujours respectée.

Les volontaires n'ont pas fait défection

Même ici, certains restent sceptiques vis-à-vis des mesures de protection mises en place. Un seul volontaire ne s'est pas présenté au bureau de vote dimanche. Les autres sont venus par devoir, malgré l'inquiétude. "Si je n'étais pas venu, il n'y aurait eu personne pour tenir le bureau de vote", assure Huguette Serais, assesseure. Le Covid-19 semble ne pas avoir découragé les électeurs de se rendre aux urnes.

Des électeurs votent à Mulhouse (Haut-Rhin), le 15 mars 2020, lors du premier tour des élections municipales en pleine épidémie de coronavirus.
Des électeurs votent à Mulhouse (Haut-Rhin), le 15 mars 2020, lors du premier tour des élections municipales en pleine épidémie de coronavirus. (SEBASTIEN BOZON / AFP)