Coronavirus Covid-19 : le musée du Louvre restera "a priori" fermé lundi "le temps que se tienne un CHSCT ministériel", selon Franck Riester

Le ministre de la Culture a réuni dimanche "les représentants des organisations professionnelles du spectacle vivant" pour évoquer les restrictions liées au coronavirus Covid-19.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre de la Culture Franck Riester au Palais de l'Élysée, le 19 février 2020. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le musée du Louvre est resté fermé dimanche 1er mars après le droit de retrait exercé par le personnel inquiet d'éventuels risques de contamination au coronavirus Covid-19. Le musée n'ouvrira pas ses portes "a priori demain [lundi] matin, le temps que se tienne un CHSCT ministériel", annonce dimanche sur franceinfo Franck Riester le ministre de la Culture.

"Il n’y a pas de nécessité de fermer Le Louvre"

Ce CHSCT est prévu "pour faire le point avec les différentes organisations syndicales" sur le sujet du coronavirus, "et en parallèle des discussions, comme il y en a eu aujourd’hui, entre les représentants du personnel, les personnels et la direction du musée du Louvre", explique le ministre.

Franck Riester affirme que "le ministère de la Santé, qui pilote la gestion de cette crise sanitaire estime qu’aujourd’hui, étant donné l’évolution de l’épidémie, il n’y a pas de nécessité de fermer les établissements comme le Louvre". Interrogé sur le nombre pourtant élevé de visiteurs chaque jour au sein du musée, le ministre explique que tous "ne sont pas confinés dans le même espace, ils circulent de salle en salle dans le Louvre, qui est très grand".

"Des décisions prises au niveau de chaque préfecture"

Le Zénith d'Orléans annonce le report à une date encore indéterminée d'un concert de Gims prévu le 8 mars, tandis que le Zénith de Paris lui maintient ses spectacles. Des décisions différentes parce qu'"il y a des décisions prises au niveau de chaque préfecture", explique Franck Riester. "La décision administrative se fait par les préfets dans chaque département, ça a commencé ce week-end pour la préfecture de l’Oise et la préfecture de Paris, ça continuera demain pour les autres départements", précise-t-il.

Le ministre de la Culture, Franck Riester, a réuni dimanche "les représentants des organisations professionnelles du spectacle vivant". Durant cette rencontre, il a été évoqué des "questions d’officialisation administrative des annulations, de conditions éventuelles de remboursement par les assurances". Lors du tour de table, les participants ont également discuté des manières "d'accompagner les organisateurs de ces concerts ou autres spectacles", affirme le ministre.

Franck Riester soutient "rester en lien avec toutes ces organisations professionnelles pour permettre la meilleure information de toute et de tous, que ce soit les publics et les organisateurs de spectacle".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.