Coronavirus : comment les Français rapatriés de Wuhan vont-ils être pris en charge ?

Les quelque 200 Français à avoir été rapatriés de Chine vendredi 31 janvier ont été mis à l'isolement dans un centre de vacances de Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône), près de Marseille, pendant 14 jours. Les précisions de la journaliste Alexandra Lay, en duplex sur place.

FRANCE 2

Comment les 200 Français rapatriés de Chine vendredi 31 janvier vont-ils être pris en charge ? "Ces 200 ressortissants français sont toujours dans cette base militaire d'Istres (Bouches-du-Rhône), où ils ont atterri. Le trajet s'est passé dans le calme. Leur venue a été minutieusement préparée. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, s'est dépêchée sur place pour les accueillir. On n'aperçoit pas grand-chose, car on est devant une base militaire, mais il y a assez d'effervescence. On a vu des véhicules du Samu, des pompiers, de la Croix-Rouge", indique la journaliste Alexandra Lay, en duplex sur place.

Des prises de température deux fois par jour

"Même si ces ressortissants ne présentent pas a priori de symptômes du coronavirus, toutes les précautions ont été mises en place. À leur arrivée, leur température sera prise. Ils continueront également de porter leur masque de protection. Ils prendront ensuite quatre ou cinq bus en direction du centre de vacances de Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône). Là bas, ils seront mis à l'isolement pendant 14 jours, soit la durée maximale d'incubation de ce virus. Pour les préparer à cette épreuve de confinement, des psychologues et des médecins spécialisés seront là pour les accompagner", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
(DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)