Covid-19 : Boris Johnson veut des vaccinations 24 heures sur 24 au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni est confronté à une flambée des cas de Covid-19 en raison d'un nouveau variant jugé plus contagieux.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre Boris Johnson à la Chambre des communes, le 13 janvier 2021, à Londres. (JESSICA TAYLOR / AFP)

Jour et nuit. Les autorités britanniques comptent mettre en place "dès que possible" une vaccination 24 heures sur 24 contre le Covid-19 afin d'accélérer la campagne en cours, a indiqué mercredi 13 janvier le Premier ministre Boris Johnson. Confronté à une flambée de contaminations attribuées à un variant considéré comme plus contagieux, le Royaume-Uni veut vacciner d'ici à mi-février les plus de 70 ans et les soignants, soit environ 15 millions de personnes.

"Nous allons fonctionner 24 heures sur 24 et sept jours sur sept dès que possible", a déclaré Boris Johnson devant les députés. "Actuellement, nous sommes limités par l'offre" de vaccins, a-t-il ajouté. Il n'a pas donné de détails sur la manière dont cela se déroulerait ni sur les publics visés.

Déjà 2,4 millions de personnes vaccinées

Lancée le 8 décembre, la campagne, menée avec les doses Pfizer/BioNTech et AstraZeneca/Oxford, a permis de vacciner plus de 2,4 millions de personnes. Elle fait espérer aux autorités des quatre nations du Royaume-Uni de pouvoir lever les confinements en cours pour enrayer la hausse des contaminations.

Le Royaume-Uni a enregistré mercredi 1 564 morts supplémentaires du Covid-19, un record depuis le début de la pandémie. Cela porte le bilan total dans ce pays à 84 767 décès survenus dans les 28 jours suivant un test positif, soit le plus élevé en Europe, selon le ministère de la Santé britannique. Le nombre de cas recensés en 24 heures a été de 47 525.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.