Coronavirus : Boris Johnson décrète le confinement au Royaume-Uni

Alors qu’il l’avait exclu il y a quelques jours, le Premier ministre Boris Johnson instaure un confinement au Royaume-Uni.

France 2

C’est une volte-face venue d’outre-Manche. Face à la propagation du coronavirus, le gouvernement britannique a annoncé un confinement national d’au moins trois semaines. "Nous allons immédiatement fermer tous les magasins qui vendent des biens non essentiels. Nous arrêterons tous les rassemblements de plus de deux personnes en public à l’exception de votre famille", a indiqué Boris Johnson lors d’une allocution à la population lundi 23 mars.

Pubs fermés

Une décision radicale, prise par un Premier ministre longtemps jugé trop attentiste face à la menace du Covid-19. Mais ces derniers jours, face à la progression de l'épidémie, le gouvernement a durci son dispositif. Demandant au public d’éviter les contacts non indispensables, fermant les écoles puis les pubs et les restaurants. Pendant trois semaines au minimum, les Britanniques ne seront autorisés à sortir de chez eux que pour des cas très limités : faire leurs courses, se faire soigner ou aller travailler.

Le JT
Les autres sujets du JT
A Londres (Royaume-Uni), la vie continue malgré l\'épidémie de Covid-19. 
A Londres (Royaume-Uni), la vie continue malgré l'épidémie de Covid-19.  (DAVID CLIFF / AFP)