Coronavirus : après la réanimation, la rééducation

Depuis le début de l'épidémie de Covid-19, plus de 30 000 personnes ont été hospitalisées. Pour les cas les plus graves, placés en coma artificiel, leur sortie du service de réanimation n'est pas le bout du tunnel, mais le début d'une longue rééducation.

FRANCE 2

Comme si s'être battu contre la mort n'était pas suffisamment difficile. Depuis le début de l'épidémie de coronavirus Covid-19, qui a coûté la vie à près de 18 000 personnes en France, jeudi 16 avril, plus de 30 000 patients ont pu quitter l'établissement hospitalier où ils avaient été pris en charge. Tous ne sont pas passés par des services de réanimation, mais ils ont été nombreux à devoir être placés en coma artificiel par le personnel soignant. Pour ces cas graves, le combat contre la maladie a laissé place à un autre, bien plus long.

"Je sais que ça va être très long"

En effet, ces anciens malades doivent bien souvent réapprendre les gestes les plus élémentaires. Il y a 15 jours, Christiane Philippe, 75 ans, est sortie des soins intensifs. Depuis, elle vit dans une clinique où, aidée par des kinésithérapeutes, elle recommence à marcher, à manger, à respirer. "Je suis essoufflée, pas beaucoup, mais essoufflée. Je sais que ça va être très long", reconnait-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Depuis le début de l\'épidémie de Covid-19, plus de 30 000 personnes ont été hospitalisées. Pour les cas les plus graves, placés en coma artificiel, leur sortie du service de réanimation n\'est pas le bout du tunnel, mais le début d\'une longue rééducation.
Depuis le début de l'épidémie de Covid-19, plus de 30 000 personnes ont été hospitalisées. Pour les cas les plus graves, placés en coma artificiel, leur sortie du service de réanimation n'est pas le bout du tunnel, mais le début d'une longue rééducation. (FRANCE 2)