Coronavirus : 21 quartiers de Pékin reconfinés

Des centaines de milliers d'habitants de Pékin (Chine) sont contraints de faire marche arrière alors qu’ils venaient de regoûter à la liberté.

FRANCEINFO

Pékin venait à peine de baisser la garde qu’elle doit déjà repartir à la guerre contre le Covid-19. Les lieux culturels et les écoles sont nouveau fermés sine die, tout comme huit marchés au moins de la capitale chinoise. Le nouveau foyer, c’est le marché de gros de Xinfadi. Des échantillons ont été retrouvés sur des planches servant à découper du saumon. Le directeur du marché a été licencié.

Tests massifs à Pékin

Il y a au total 79 personnes contaminées au coronavirus. Le Parti communiste chinois prend ce nouveau foyer très au sérieux. "Nous sommes en guerre", sont les mots répétés depuis plusieurs jours par les autorités. Leur arme, c’est le test massif : 200 000 personnes au moins. Et il y a urgence car d’autres cas positifs liés à ce marché de Pékin ont été détectés dans d’autres villes de Chine, conclut la correspondante de France Télévisions Justine Jankowski.

Le JT
Les autres sujets du JT
En Chine, onze quartiers de Pékin, la capitale, ont été soumis au confinement en raison de l’apparition d’un nouveau foyer de contamination dans un marché.
En Chine, onze quartiers de Pékin, la capitale, ont été soumis au confinement en raison de l’apparition d’un nouveau foyer de contamination dans un marché. (FRANCE 2)