Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : 20,5 millions d'emplois détruits et 14,7% de chômage aux Etats-Unis en avril

Au total, près de 33,5 millions d'Américains ont demandé une allocation chômage depuis le début de l'épidémie. L'économie américaine n'avait jamais détruit autant d'emplois en si peu de temps.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des Américains font la queue à l'entrée d'une banque alimentaire, le 28 avril 2020, à New-York. (SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

La crise provoquée par la pandémie de coronavirus a détruit 20,5 millions d'emplois au mois d'avril aux Etats-Unis, du jamais-vu en si peu de temps dans le pays. Le taux de chômage a bondi à 14,7%, son plus haut niveau depuis juin 1940, selon les données du département du Travail publiées vendredi 8 mai. Le taux de chômage de mars était de 4,4% aux Etats-Unis, mais la pandémie a mis l'économie américaine à l'arrêt et fait bondir ce chiffre. Au cœur de la crise financière de 2009, le taux de chômage avait été, au plus haut, de 10,1%. 

>> Suivez les dernières informations sur la pandémie de coronavirus dans notre direct

"L'emploi a fortement chuté [en avril] dans tous les principaux secteurs, avec des pertes d'emplois particulièrement importantes dans les loisirs et l'hôtellerie", précise le département du Travail dans un communiqué. Au total, près de 33,5 millions d'Américains ont demandé une allocation chômage depuis le début de l'épidémie. Par ailleurs, le nombre de personnes qui occupent un emploi à temps partiel pour des raisons économiques a presque doublé, et atteint 10,9 millions. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.