Vidéo Télétravail : "On va continuer à se battre pour arriver à un accord" avec le patronat, assure Laurent Berger

Publié
Article rédigé par
Radio France

Laurent Berger reproche au patronat de ne pas vouloir encadrer le télétravail. 

"On va continuer à se battre pour arriver à un accord", avec le patronat sur le télétravail, a assuré sur France Inter lundi 16 novembre le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger, qui a admis qu'il "ne le sent pas très bien". Il déplore sur ce sujet un manque de dialogue avec les représentants des dirigeants d'entreprises : "On a un patronat qui voudrait pouvoir développer le télétravail sans l'encadrer", dont il résume la position : "Aidez-nous et laissez-nous faire".

Laurent Berger appelle à définir "ce qui est télétravaillable ou pas". Il veut préciser "comment on mesure la charge de travail et comment on s'assure de bonnes conditions de réalisation de ce travail". Cette démarche, selon lui, n'est pas compatible avec la position actuelle des dirigeants : "Le patronat dit très clairement qu'il faut laisser se développer le télétravail et après, c'est chaque entreprise qui se débrouille".

Le secrétaire général de la CFDT précise que "le télétravail à 100% n'est pas souhaitable", lorsque la crise sanitaire du Covid-19 sera derrière nous. Dans tous les cas, "il faut que ce soit réversible", estime Laurent Berger.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Confinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.