Cet article date de plus de deux ans.

Retour de vacances : casse-tête en Europe

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Retour de vacances : casse-tête en Europe
Article rédigé par
D.Lachaud, V.Gaglione, A.Joly, A.Delcourt, M.El Yaakabi, A.Tribouart, M.Tregouet, N.Sadok - France 2
France Télévisions

A mesure que le Covid-19 semble reprendre de la vigueur, les choses se compliquent, notamment pour tous ceux qui sont partis prendre l'air ailleurs. 

Par les airs, en mer, ou sur les routes, franchir les frontières vire au casse-tête en Europe. Au port de Roscoff, des Français installés au Royaume-Uni s’apprêtent à rentrer chez eux. Un retour de vacances amer. Tous devront rester en quarantaine pendant deux semaines à leur arrivée. Comme le Royaume-Uni, la Norvège, l'Irlande, les Pays-Bas, les pays baltes, la Finlande et l'Islande ont instauré une quarantaine pour les Français.

Des contrôles renforcés ?

La Grèce n'en impose pas mais les voyageurs doivent se plier à certains contrôles : tests aléatoires à l’aéroport d'Athènes et questionnaires très détaillés à remplir. En Espagne, le gouvernement français déconseille les séjours en Catalogne. Mais à la frontière, il n'y a aucun contrôle et pas d'inquiétude chez les touristes. "Le test PCR avant le départ est obligatoire uniquement si vous venez d'une zone dite rouge", explique le journaliste Julien Duponchel en direct de Roissy.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.