Reconfinement : une Toussaint particulière pour les fleuristes

Malgré le reconfinement, les cimetières et fleuristes pourront rester ouverts jusqu'à dimanche 1er novembre au soir. En cause : la célébration des fêtes de la Toussaint.

France 2

Compositions et chrysanthèmes ; à la pépinière et jardinerie Amarger-Arguel, à Castelnau-le-Lez (Hérault), tout est prêt pour la Toussaint. Le temps d'une semaine, les clients pensent à leurs proches disparus, quel que soit le contexte si compliqué. Néanmoins, dans l'incertitude, la boutique a commandé 20 % de plantes en moins par rapport à 2019. Les trois jours qui précèdent la Toussaint, d'habitude si vendeurs, seront calmes.

Les cimetières et fleuristes ouverts jusqu'au 1er novembre au soir

"Comme on a annoncé le confinement pour aujourd'hui, les gens sont beaucoup venus hier, jeudi 29 octobre", indique Habiba Chartier, fleuriste. Devant le cimetière de la ville, les stands provisoires ont bien vendu depuis une semaine. Mais, avec le confinement, seuls cinq chrysanthèmes ont été achetés vendredi 30 octobre dans la matinée. Malgré le reconfinement, les cimetières et fleuristes pourront rester ouverts jusqu'à dimanche 1er novembre au soir, afin de permettre à toutes les familles qui le souhaitent d'honorer leurs défunts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une fleuriste en train d\'élaborer un bouquet.
Une fleuriste en train d'élaborer un bouquet. (OLI SCARFF / AFP)