Cet article date de plus d'un an.

Reconfinement : des catholiques appellent à restaurer les messes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Reconfinement : des catholiques appellent à restaurer les messes
France 2
Article rédigé par
T. Cuny, T. Paga, B. Six, G. Sabin, H. Smague, France 3 Normandie, France 3 Bretagne, R. Laurentin, S. Derrien - France 3
France Télévisions

Pendant le reconfinement, les églises sont ouvertes ; pour autant, il est impossible d'y célébrer la messe. Dimanche 15 novembre, des catholiques sont descendus dans les rues pour demander son retour.

Une prière récitée symboliquement dehors, sur le parvis de l'église de Saint-Quentin en Yvelines (Yvelines), où ils se rendent traditionnellement chaque dimanche. Celui du 15 novembre, dans l'après-midi, ils étaient plusieurs dizaines de catholiques à crier leur colère. "On veut la messe, c'est fondamental pour nous, c'est au cœur de notre vie", témoigne un croyant. À Bordeaux (Gironde), Nancy (Meurthe-et-Moselle), Nantes (Loire-Atlantique), ou encore Strasbourg (Bas-Rhin), des centaines de catholiques se mobilisent dans tout le pays pour demander au gouvernement d'autoriser à nouveau les messes.

Un appel à "respecter la loi"

Néanmoins, tous les catholiques de France ne partagent pas cette revendication. Certains rappellent au contraire l'importance de respecter les règles, à l'image du Père Paul Destable, recteur de la cathédrale de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), qui enjoint "à respecter la loi". Bien qu'en désaccord avec l'interdiction du gouvernement, certains évêques, comme celui de Montauban (Tarn-et-Garonne), diffusent leur messe en ligne et appellent leurs fidèles à la patience.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.