"On attend quatre millions de colis par jour" : en prévision de Noël, La Poste a lancé un nouveau centre de tri plus moderne

Avec le confinement, La Poste a revu nettement à la hausse le nombre de colis qu'elle va recevoir avant les fêtes de fin d'année. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le trieur dernière génération de La Poste.  (SOPHIE AUVIGNE / RADIOFRANCE)

Ce sera une fin d'année sans précèdent. Avec le confinement, La Poste s'attend à gérer un volume record de colis et promet de respecter les délais de livraison pour Noël, grâce notamment aux centres de tri colissimo. La Poste a investi notamment 450 millions d'euros dans un site ultra-moderne à Thillay près de Roissy dans le Val d'Oise où les colis arrivent 24 heures sur 24. 

30 000 colis triés par heure 

Les camions arrivent sur la plateforme, située près des pistes de l'aéroport, avec, à chaque fois, des milliers de colis à répartir partout en France. Rochane les enregistre au pas de charge : "Il faut enchaîner les colis".  Dans l'énorme hangar orange aux couleurs de colissimo, il y a plus d'un kilomètre de tapis roulant. Ce robot dernière génération peut trier plus de 30 000 colis par heure. "C'est du gros boulot pour que ça se déroule sans accroc et pour que les clients reçoivent leurs colis en temps et en heure", explique Sylvain Gast, responsable de cette logistique. 

"Quand le colis entre sur le site, il faut qu'il mette moins de 4'30 pour repartir dans la remorque pour destination."

Sylvain Gast

à franceinfo

Cependant, parfois la machine est incapable de lire l'adresse du destinataire. Mariette doit alors prendre le relais. "Il faut visionner l'étiquette. Ca prend deux ou trois secondes et ça part." 

Avec la période de Noël, les équipes se préparent depuis deux mois à des chiffres record. Les prévisions de La Poste ont été revues à la hausse. Adil Valentim Bouhafa, directeur du centre de tri, a même du avancer l'ouverture de cette nouvelle plateforme. "Elle était prévue pour 2021 mais avec le confinement, on a avancé son ouverture pour faire face à la demande."

L'année dernière, on dépassait les deux millions de colis et on attend, les prochains jours, des pics à quatre millions de colis par jour en France. 

Adil Valentim Bouhafa

à franceinfo

Le travail ne s'arrêtera pas à Noël puisqu'il faudra gérer les retours et les soldes. En attendant 9 000 renforts ont été embauchés pour les fêtes de fin d'année. Un sacré coup de main au père Noël. 

La Poste en ordre de bataille pour Noël : écoutez le reportage de Sophie Auvigne
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Confinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.