Nancy : les choristes de l'université chantent malgré le confinement

Tandis que les chorales sont interdites, les étudiants du chœur universitaire de Nancy (Lorraine) ont trouvé la parade via les visioconférences en se réunissant pour chanter.

France 3

Chanter, malgré le confinement et l'éloignement. Les quelque 90 étudiants du chœur universitaire de Nancy (Lorraine) se réunissent en visioconférence pour continuer de pratiquer le chant. Malgré l'éloignement, les problèmes de connexion et la cacophonie quand tout le monde est connecté, ils répètent et s'évadent. "Voir leur sourire, les voir s'investir et s'épanouir à distance... Heureusement qu'il y a le visuel", assure Madeline D'Houtaud, cheffe du chœur de la chorale de Nancy. 

Retrouver le plaisir du chant

Derrière les écrans, les étudiants tentent de ne pas perdre la voix. "Au moins, on retrouve nos amis, on retrouve les chants aussi, confie Margot Pfrimmer, soprane. Je ne pense pas qu'on prenne tant de retard que ça [dans les répétitions]." Si les concerts sont encore loin d'être envisageables, le chant, à Nancy, offre une possibilité d'évasion... et des sourires sur les visages. Lors du premier confinement, les étudiants avaient enregistré une chanson, chacun de leur côté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Tandis que les chorales sont interdites, les étudiants du chœur universitaire de Nancy (Lorraine) ont trouvé la parade via les visioconférences en se réunissant pour chanter.
Tandis que les chorales sont interdites, les étudiants du chœur universitaire de Nancy (Lorraine) ont trouvé la parade via les visioconférences en se réunissant pour chanter. (France 3)