Indre-et-Loire : un Ehpad de Loches fortement menacé par le coronavirus

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Indre-et-Loire : un Ehpad de Loches fortement menacé par le coronavirus
France 2
Article rédigé par
A. Guillée-Épée, J. Delage, J. Russeil, France 3 Centre-Val de Loire - France 2
France Télévisions

L’inquiétude grandit en Indre-et-Loire, pour les familles des 215 résidents d’un Ehpad situé à Loches. Le virus y circule vite, et 14 personnes sont déjà décédées.

À Loches, en Indre-et-Loire, un Ehpad est submergé par l’épidémie. Le virus s’est propagé très rapidement dans cet établissement, qui compte plus de 200 résidents. 14 personnes sont décédées, 144 résidents sont positifs, et une vingtaine d’entre eux seraient dans un état grave. La plupart sont soignés sur place. "Ils ont des soins de médecine, comme s’ils étaient dans un service de médecine, ils ont de l’oxygène quand il faut, des perfusions", explique Dominique Osu, directrice du centre hospitalier et de l’Ehpad.

Des familles privées de nouvelles

Une situation très difficile à vivre pour les familles, privées de visites et d’informations. La maman de Monique Carbone, habitante de la région, a été testée positive au Covid-19. Diminuée et âgée de 94 ans, elle ne peut pas communiquer avec sa famille. "Quand on m’a dit qu’on ne me donnerait pas de nouvelles de la santé de maman, j’étais furieuse. On n’est même pas prévenus par les médecins, et c’est ça que je trouve inadmissible", rapporte Monique Carbone. De nombreux agents, testés positifs, viennent tout de même travailler, selon plusieurs témoignages.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Confinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.