Dunkerque : les commerçants dits non-essentiels autorisés à vendre en extérieur

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Dunkerque : les commerçants dits non-essentiels autorisés à vendre en extérieur
France 3
Article rédigé par
L.Haffaf, F.Belloutti, B.Deleporte - France 3
France Télévisions

Comment permettre aux commerces non essentiels d'écouler leurs marchandises dans les zones confinées ? À Dunkerque (Nord), le week-end du samedi 27 et dimanche 28 mars, il est possible de vendre ses produits en extérieur pour maintenir l'égalité de traitement entre les commerçants. 

Les portes de cette boutique de Dunkerque (Nord) se rouvrent pour une vente inédite, en extérieur, directement sur le trottoir. La gérante n'a pas hésité, malgré quelques contraintes. "C'est un petit coup de pouce mais c'est vrai qu'il faut s'adapter", explique Mélanie Fasquelle. "Moi et tous les autres commerçants dunkerquois, on n'est pas forcément équipé pour pouvoir exposer en extérieur", poursuit-elle. 

Égalité entre les commerçants

Les clientes retrouvent avec plaisir leurs boutiques de centre-ville. "C'est agréable je trouve, ça change ! Surtout aujourd'hui, comme il y a du soleil, c'est sympa", fait remarquer l'une d'entre elles. C'est par un arrêté municipal publié le vendredi 16 mars que le maire de Dunkerque a autorisé les commerces dits non-essentiels à vendre directement dans la rue, par mesure d'égalité avec les marchands ambulants que l'on retrouve notamment sur les marchés. Les commerçants profitent ainsi d'une visibilité retrouvée. À Dunkerque, l'arrêté restera en vigueur jusqu'au 17 avril 2021, mais pourrait se voir retoquer par les services de l'État.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Confinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.