Distributeurs de gel hydroalcoolique : "Le jet peut blesser les yeux des enfants", alerte un chirurgien ophtalmologique

Pour Éric Gabison, chirurgien ophtalmologique à la Fondation Adolphe de Rothschild de Paris, "il faut alerter les familles : éloignez les enfants des distributeurs de gel hydroalcoolique". Les cas de brûlures des yeux ont nettement augmenté ces derniers mois chez les plus jeunes.  

Ces 4 derniers mois, 6 enfants ont été pris en charge pour des brûlures aux yeux causées par du gel hydroalcoolique.
Ces 4 derniers mois, 6 enfants ont été pris en charge pour des brûlures aux yeux causées par du gel hydroalcoolique. (NICOLAS CREACH / MAXPPP)

Le gel hydroalcoolique est un danger pour les yeux des enfants, alerte sur franceinfo Éric Gabison, chirurgien ophtalmologique à la Fondation Adolphe de Rothschild de Paris. Les distributeurs de gel, en plastique ou en aluminium, sont parfois hauts d'un mètre environ. Ils aspergent les mains des parents, mais aussi les yeux des enfants. Ces derniers sont de plus en plus à être blessés, parfois gravement. Ces quatre derniers mois, six enfants ont été pris en charge contre un seul en 2019.

franceinfo : Quelles sont les blessures occasionnées par le gel hydroalcoolique ?

Éric Gabison : Ces dix derniers jours, avons noté une augmentation de la fréquence de brûlures sévères chez les enfants de moins de 4 ans. Ces gels sont concentrés entre 60 et 80% d'alcool. On sait que de l'alcool, même dilué à 20%, appliqué pendant 30 secondes sur une cornée, est suffisant pour décoller l'épiderme de la cornée, la couche la plus superficielle. Nous avons noté trois cas graves, dans les dix derniers jours. C'est pour ça que nous avons lancé cette alerte sanitaire. Les enfants de moins de quatre ans, qui appuient sur la pédale, se retrouvent avec du gel dans l'oeil.

Est-ce que cela peut aller jusqu'à la cécité ? 

Non, absolument pas. Si on rince abondamment, généralement, les lésions sont bénignes. On a lancé cette alerte sanitaire parce qu'il y a du gel qui est resté plus longtemps à l'intérieur du cul-de-sac, c'est-à-dire à l'intérieur de l'œil, parce qu'on n'arrive pas bien à rincer ce gel qui peut rester un peu plus longtemps à la surface de l'œil. Donc cela a entraîné des ulcères de cornée que l'on a dû opérer.

Généralement ces lésions peuvent entraîner des baisses de vision, mais on ne devient pas aveugle à cause de ces lésions.Éric Gabisonà franceinfo

On a eu trois cas sévères cette semaine, des cas dans le Nord, et dans le sud de la France. Il faut alerter les familles : éloignez les enfants des distributeurs de gel hydroalcoolique.

Comment éviter ce genre de blessure ?

Il faut alerter les parents, pour ne pas laisser les enfants s'approcher. On conseille aussi, dans notre étude, de mettre un petit panneau avec un schéma pour alerter les enfants. Oui, le gel fait partie des gestes barrières, mais les dispositifs à pédale doivent être surveillés. Il suffirait peut-être d'augmenter la résistance de la pédale pour que seuls les adultes puissent appuyer dessus.