Le secteur du livre tire son épingle du jeu

2020 a été une année éprouvante pour le monde de la culture. Le confinement a toutefois donné des envies de lecture aux Français, et les libraires ont trouvé les moyens de s'adapter.

FRANCE 3

2020 est une année noire pour la culture. Néanmoins, le monde du livre s'en sort un petit peu : les Français ont plébiscité la lecture. Pendant le premier confinement, 29% des lecteurs ont lu plus de livres que d'habitude, et 17% ont même acheté plus de livres que d'ordinaire. De nouvelles façons de lire se sont installées, comme la liseuse électronique : 18,5 millions de Français lisaient des livres numériques en octobre 2020, contre 13,2 millions au mois de janvier.

La généralisation du "click and collect"

Les libraires, eux, ont vécu une année en dents de scie, avec une activité nulle au printemps, puis une ruée des clients cet été. Le "click and collect" est entré dans les mœurs, en particulier cet automne. "La première fois je n'étais pas pour (…), c'était nouveau, on ne connaissait pas le virus, puis on n'était pas équipé, se remémore Sandrine Bahu, gérante de la librairie L'instant, à Paris. Là on maitrise un petit peu plus, donc je suis vraiment contente de pouvoir assurer ce service". Ces efforts qui ont permis aux maisons d'édition de limiter la casse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une cliente chez un libraire. Photo d\'illustration 
Une cliente chez un libraire. Photo d'illustration  (IDHIR BAHA / HANS LUCAS / AFP)