Covid-19 : les tests antigéniques rapides déployés dans une trentaine de lycées franciliens dès lundi

Ces "opérations pilotes" vont débuter lundi prochain dans une trentaine de lycées répartis sur l'ensemble de la région. Le but est d'identifier rapidement les personnes porteuses du virus et de rompre les chaînes de contamination.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des tests antigéniques réalisés dans un cabinet d'infirmier libéral. (Illustration) (MICHAEL DESPREZ / MAXPPP)

Les trois recteurs de Paris, Créteil et Versailles et le directeur général de l'Agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France lancent, avec l'appui de l'Assitance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), des "opérations pilotes" de dépistage du coronavirus Covid-19 à l'aide de tests antigéniques dans des lycées franciliens, à destination des personnels et des élèves volontaires, annoncent vendredi 20 novembre dans un communiqué commun l'Education nationale, de l'ARS et de l'AP-HP.

Une trentaine de lycées concernés

Ces opérations débuteront lundi 23 novembre et se dérouleront sur plusieurs semaines dans une trentaine de lycées répartis sur l'ensemble de la région. Il s'agit donc bien d'un déploiement progressif dans les établissements d'enseignement scolaire qui "font partie des lieux prioritaires de déploiement des tests, afin de garantir l'effectivité du droit à l'instruction tout en offrant le plus haut niveau de protection aux élèves, aux professeurs et à l'ensemble des personnels."

Le but, selon le communiqué, est "d'identifier rapidement les personnes porteuses du virus et de rompre les chaînes de contamination." En effet, les résultats de ces tests sont connus "dans un délai de 15 à 30 minutes". Ces tests rapides "complètent les tests PCR qui restent les tests de référence."

Par ailleurs, selon un autre communiqué de l'Education nationale qui fait le point hebdomadaire sur la situation du virus dans les établissements scolaires, 13 870 élèves (sur 12 400 000) ont été testés positifs au virus en cumulé sur les sept derniers jours contre 12 487 la semaine dernière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.