Covid-19 : la fréquentation des trains a chuté de moitié en Europe en 2020

En France, la fréquentation a chuté de 41% à cause notamment des confinements successifs. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La gare de Milan en Italie. (HUGHES HERVE / HEMIS.FR / AFP)

La pandémie de Covid-19 a fait chuter de 48% la fréquentation des trains en Europe en 2020 selon des chiffres de l'association des régulateurs du secteur ferroviaire IRG-Rail publiés mardi 29 juin. Selon l'organisation, seulement 8% d'entre eux ont été supprimés sur l'année. La chute de la fréquentation sur l'année va de 65% au Royaume-Uni et en Irlande à 69% en Espagne, 55% en Belgique, 42% en Allemagne, 41% en France et 26% en Bulgarie.

Au deuxième trimestre, au moment du premier confinement, la fréquentation a baissé de 76% dans l'ensemble de l'Europe avec 26% des trains supprimés. La baisse s'est ensuite réduite à 55%, mais seulement 1% des trains supprimés, au quatrième trimestre, pour le second confinement.

En ajoutant les RER de la RATP, non compris dans les statistiques européennes, l'Autorité de régulation des transports (ART) française considère que la fréquentation des trains a baissé de 42% en 2020, alors que l'offre baissait de 21%. Au plus dur du confinement du printemps, moins de 1 200 gares étaient desservies en France, contre plus de 2.600 habituellement, a remarqué l'ART.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Confinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.