Covid-19 : entre résignation et lassitude, les habitants des Hauts-de-France réagissent au reconfinement

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : entre résignation et lassitude, les habitants des Hauts-de-France réagissent au reconfinement
FRANCE 2
Article rédigé par
C.Colnet, M.Mouamma, J.Vlasseman - France 2
France Télévisions

Les commerces non-essentiels des Hauts-de-France fermeront leurs portes vendredi 19 mars, au soir. Ils devront les garder closes durant quatre semaines. 

Les Hauts-de-France sont concernés par de nouvelles restrictions sanitaires, qui prendront effet vendredi 19 mars. Sur la Grand'Place de Lille (Nord), les réactions sont partagées, entre résignation et exaspération. "J'entends bien le critère sanitaire, où il faut faire quelque chose, mais on commence à avoir une vie difficile", confie une habitante, tandis qu'une autre note que "plus personne ne respecte". 

Les commerçants accusent le coup 

Jusqu'au vendredi 19 mars, seule l'agglomération de Dunkerque (Nord) et le Pas-de-Calais étaient confinés, uniquement le week-end. Le gouvernement a estimé ces mesures insuffisantes, car la situation sanitaire se dégrade dans la région, avec un taux d'incidence de 381 cas pour 100 000 habitants, contre 327 au début du mois de mars. 3 035 personnes sont hospitalisées, dont 513 en réanimation. Les commerçants accusent le coup. "On s'y attendait un peu", confie Justine Courtin, de la boutique Homy à Lille, tandis que Romuald Catoire, président de la Fédération lilloise du commerce, envisage de "compter sur les aides". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.