Cet article date de plus d'un an.

Covid-19 : en Chine, les habitants de Pékin redoutent un nouveau confinement

Publié
Covid-19 : en Chine, les habitants de Pékin redoutent un nouveau confinement
Covid-19 : en Chine, les habitants de Pékin redoutent un nouveau confinement Covid-19 : en Chine, les habitants de Pékin redoutent un nouveau confinement
Article rédigé par France 3 - E.Lagrade, A.Miguet, G.Caron, A.Plu
France Télévisions
France 3

En Chine, mardi 26 avril, les habitants de Pékin sont nombreux à faire des réserves dans les supermarchés. Certains redoutent un confinement à l'image de celui de Shanghai. 

Mardi 26 avril, les habitants de Pékin (Chine) se pressent pour réaliser leurs tests antigéniques obligatoires. Ils devront en faire trois cette semaine, afin de freiner la propagation du Covid-19. "Je suis pour cette politique zéro Covid pour contrôler le virus et je fais tout mon possible pour coopérer", assure Zhang Yifan, un habitant de Pékin. Officiellement, depuis le vendredi 22 avril, la ville compte 92 nouveaux cas de Covid-19. Les habitants d'une résidence, dans laquelle un cas a été détecté, doivent rester chez eux pendant au moins 14 jours.  

L'exemple de Shanghai, confinée depuis cinq semaines 

D'autres rues sont bloquées dans certains quartiers, empêchant les habitants de sortir. Les Pékinois craignent de subir le même confinement drastique que Shanghai (Chine), où des habitants sont isolés depuis cinq semaines et manquent de nourriture. Depuis plusieurs jours, les habitants de Pékin se précipitent dans les supermarchés, afin de constituer des réserves.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.