Confinement : les librairies sont désormais des commerces essentiels

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Confinement : les librairies sont désormais des commerces essentiels
FRANCE 2
Article rédigé par
C. Méral, D. Lachaud, M. Septembre, M. Barrois, M. Mouamma, J. Pires - France 2
France Télévisions

Les librairies font leur entrée dans la liste des commerces dits "essentiels". Les acteurs du secteur avaient fait entendre leur mécontentement lors du premier confinement.

À Dunkerque (Nord), alors que la ville est reconfinée pour le dernier week-end de février, une librairie a bien levé son rideau. Elle peut ouvrir, car désormais, elle fait partie des commerces essentiels. Au même titre que les magasins d’alimentation par exemple, les librairies pourront toujours accueillir du public, confinement ou pas. "Ça soulage", se réjouit Jessica Tiertant, libraire de La Bouquinerie des Flandres, qui se dit "délestée d'une épée de Damoclès" au-dessus de la tête.

Une victoire pour la profession

La nouvelle est également bien accueillie par les clients. Lors du confinement de novembre, les librairies pouvaient faire du "click and collect", mais elles ne pouvaient pas accueillir du public. La mesure avait été unanimement dénoncée par la profession. Ce classement parmi les commerces essentiels résonne comme une victoire. L’an dernier, les librairies ont perdu 3% de chiffre d’affaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.