Campagne de dépistage en Mayenne : 1 300 tests ont été réalisés dès le premier jour

La campagne de dépistage a démarré ce lundi en Mayenne après la découverte de sept foyers d'infection. En une journée, 1300 personnes ont pu être testées à Laval et L'Huisserie. 

À l\'Huisserie, une file d\'attente s\'est rapidement créée pour la première grande journée de dépistage. 
À l'Huisserie, une file d'attente s'est rapidement créée pour la première grande journée de dépistage.  (DAVID ADEMAS / MAXPPP)

Ce lundi 13 juillet a marqué le début de la vaste campagne de dépistage en Mayenne. Ce sont d'abord les habitants de L'Huisserie et de Laval qui sont concernés. Environ 1 300 tests ont été effectués, rapporte France Bleu Mayenne. Les premiers résultats seront connus mercredi et livreront déjà des données intéressantes pour les autorités sanitaires.

Cette première journée a été un succès en termes d'affluence dans les différents centres installés par les autorités notamment sur les deux sites piétons ouverts ce lundi (salle polyvalente de L'Huisserie et gymnase Jacques Chamaret de Laval). Il y a également deux autres sites de prélèvement déjà existants. Les autorités espéraient atteindre le chiffre de 1 000 tests par jour avec l'objectif de tester l'ensemble de la population mayennaise.

Le taux d'incidence repart à la hausse

Les tests réalisés à L'Huisserie et au gymnase Chamaret de Laval sont ensuite analysés par le laboratoire du CHU de Nantes. Les échantillons prélevés ont été transportés grâce à deux navettes chaque jour. Ce lundi 13 juillet au matin, il y avait du monde avant même l'ouverture du centre de prélèvement installé dans la salle polyvalente de la commune de L'Huisserie. Rapidement, une file d'attente de plus de cent personnes s'est formée et cela s'est poursuivi toute la journée.

Selon les chiffres de l'Agence régionale de santé que France Bleu Mayenne s'est procurés, il y a toujours deux personnes en réanimation à l'hôpital de Laval et désormais dix personnes hospitalisées dans le service Covid-19. Le taux d'incidence repart à la hausse avec un chiffre de 42 cas positifs pour 100 000 habitants. Le taux de positivité, lui, est de 5,5%.