A Quimper, la vie artistique continue avec un concert de musiques bretonnes en direct sur les réseaux sociaux

La deuxième édition de So Breizh ! a finalement eu lieu, malgré le confinement. La soirée organisée par la Scène nationale de Quimper et le festival de Cormouaille a été retransmise en direct sur internet.  

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le groupe Descofar en concert live streaming sur la scène du Théâtre de Cornouaille à Quimper    (G.Bron / France Télévisions)

La salle du Théâtre de Cornouaille est vide mais les artistes sont, ce vendredi 27 novembre, heureux. Ils vont pouvoir, comme prévu, jouer face à un public qu’ils ne voient, certes, pas mais qui existe bel et bien. Derrière leurs écrans, les internautes attendent avec impatience les premières notes. Il est 20h00, la soirée commence. Et on peut la revoir sous ce lien.

Deux heures de musique live

Deux groupes bretons sont invités. Forj Sexet ouvre le bal pour un premier concert. Une heure de musique et de chants de Haute Bretagne à danser. Les six membres du groupe s’en donnent à coeur joie. L’esprit fest-noz n’est pas loin, "il ne manque que les danseurs" regrette Kenan Guernalec, l’un des fondateurs de Forj Sexet. En deuxième partie de soirée, c’est Descofar qui prend le relais. Un groupe de la scène actuelle qui réinvente la musique celtique avec harpes électroniques et percussions. "Ce que je trouve formidable, c’est de réussir quand même à créer l’évènement avec des conditions techniques qui sont celles d’un concert" s’était réjoui, quelques heures plus tôt, le harpiste Nikolaz Cadoret, au micro de France 3 Bretagne.

Soutenir les artistes 

Près de 140  artistes auraient dû se produire ce mois de novembre sur la scène du Théâtre de Cornouaille. D’où la volonté de Vincent Léandri, le directeur des lieux, d’organiser ce concert en live streaming. "Ce qui est très important pour nous dans ce second confinement, c’est que nous soyons au service du travail des artistes. S’ils s’arrêtent de travailler, ils perdent l’élan, la qualité de leur projet". Pour l’heure, le théâtre accueille toujours des répétitions et prépare sa réouverture le 15 décembre prochain, si la situation sanitaire le permet.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.