Confinement : pas d’augmentation des prix de produits de première nécessité, mais des courses plus chères

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Confinement : pas d’augmentation des prix de produits de première nécessité, mais des courses plus chères
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

De nombreux consommateurs ont l’impression que les courses coûtent plus chères. Justine Weyl est sur le plateau du 13 Heures pour éclairer sur une éventuelle hausse des prix de produits de première nécessité.

Beaucoup de consommateurs en ont l’impression, mais les prix dans les supermarchés ont-ils réellement augmenté ? "Non, selon l’UFC-Que Choisir qui a relevé les prix de plus de 250 produits vendus en drive dans dix enseignes. Leurs résultats sont implacables : aucun changement notable sur les étiquettes", explique la journaliste Justine Weyl sur le plateau du 13 Heures.

Une hausse de 2,5% en moyenne

"Par contre, c’est vrai, les courses coûtent plus chères depuis le début du confinement. D’où vient ce paradoxe ? Des pénuries qui touchent plusieurs rayons. À cause d’elles, les consommateurs sont obligés de se rabattre sur les seuls ou les derniers produits qui restent en rayon, et ce sont souvent les plus chers", précise-t-elle. "Cela se traduit sur une hausse de 2,5% en moyenne sur l’ensemble des produits", ajoute la journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.