Confinement : le Conseil des ministres permet la prolongation du temps de travail

Travailler plus pour sauver l’économie, c’est aussi le message du gouvernement en cette période de confinement. Parmi les ordonnances adoptées mercredi 25 mars par le Conseil des ministres, on trouve la prolongation du temps de travail. Exit les 35 heures, les Français pourraient travailler jusqu’à 60 heures par semaine.

France 3

Alors que la France est entrée dans sa deuxième semaine de confinement pour limiter la propagation du Covid-19, la question du temps de travail se pose pour beaucoup de salariés. Certains vont-ils être obligés de travailler 60 heures par semaine ? Pour permettre à certaines entreprises d’assurer des activités essentielles, le gouvernement autorise d’augmenter la durée du travail. Les salariés pourront faire exceptionnellement 60 heures au lieu de 48 heures aujourd’hui. Et sur une période consécutive de douze semaines, ils pourront travailler 46 heures au lieu de 44.

Des heures supplémentaires majorées au-delà des 35 heures

La confédération des petites et moyennes entreprises approuve ce dispositif exceptionnel. "Lorsqu’il s’agit d’alimenter la population, ce n’est pas une question d’horaire, c’est une question qu’il faut que ça fonctionne. C’est une mesure transitoire, mais néanmoins nécessaire", affirme François Asselin, le président de cette confédération. Les heures supplémentaires seront majorées au-delà de 35 heures et payées 10 à 25% en plus. Seuls certains secteurs jugés nécessaires à la nation sont concernés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Edouard Philippe après le conseil des ministres, mercredi 26 février 2020 à Paris.
Le Premier ministre Edouard Philippe après le conseil des ministres, mercredi 26 février 2020 à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)