Confinement : la Banque alimentaire demande une dérogation pour permettre à ses bénévoles de circuler

"Des étudiants ou des gens sont chez eux alors qu'ils pourraient très bien venir nous donner un coup de main", suggère le président national de la Banque alimentaire.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des volontaires de la Banque alimentaire (illustration). (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Le président national du réseau des Banques Alimentaires Jacques Bailet demande au gouvernement une dérogation aux mesures de restrictions des déplacements dues à l'épidémie de coronavirus pour permettre à ses bénévoles de circuler, rapporte France Bleu Paris. Une réunion est prévue mardi 17 mars avec le ministre de la Santé et le secrétaire d'État aux Solidarités.

>> Suivez notre direct sur l'épidémie de coronavirus.

"Ce que j'attends du gouvernement, c'est un peu d'imagination, car actuellement des étudiants ou des gens sont chez eux alors qu'ils pourraient très bien venir nous donner un coup de main, par exemple deux heures tous les deux jours, sur la base du volontariat bien sûr et en respectant les règles de sécurité. Cela nous permettrait de combler les absences dans notre organigramme", déclare Jacques Bailet.

"Deux millions de démunis comptent sur nous"

Le président de l'association rappelle que "deux millions de démunis comptent sur nous, donc on fait face. On a mis en place des plans de continuité d'activité dans chaque banque alimentaire pour réaffecter les bénévoles volontaires avec toutes les précautions comme les gestes barrière (…) Nous ne craignons pas le manque de denrées, mais on demande à la grande distribution de continuer à nous en donner".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.