Commerces, salon de coiffure... les Français anticipent un troisième confinement

Autour du président de la République Emmnanuel Macron, le gouvernement réfléchit à imposer un troisième confinement aux Français pour ralentir l'épidémie de Covid-19. Un peu partout dans le pays, les habitants anticipent. 

Franceinfo

Un troisième confinement en France semble de plus en plus imminent au vu des derniers chiffres de l'épidémie de Covid-19, dont la dynamique est de nouveau croissante dans le pays. Mais une grande question demeure : quand seront actées ces nouvelles restrictions ? 

Un peu partout en France, les commerçants et les habitants tentent d'anticiper une nouvelle période de fermeture des commerces non-essentiels. Les salons de coiffure, fermés pendant les précédents confinements, sont ainsi débordés. "Le téléphone n'arrête pas de sonner, parce que tout le monde veut être coiffé avant ce confinement, on ne sait quand, on ne sait pas combien de temps", dit Laure Georges, gérante d'un salon de coiffure à Bar-le-Duc dans la Meuse. 

Comme leurs clients, les commerçants tentent de s'organiser. Des discussions ont ainsi lieu en coulisses pour négocier les conditions d'une nouvelle fermeture partielle du pays. "Nous travaillons avec Bercy pour imposer un confinement de demi-journée, à savoir un matin ouvert pour tous les commerces, qu'ils soient essentiels et non-essentiels", affirme Denis Favier, vice-président de l'association nationale des commerçants. 

Dans les salons de coiffure, la clientèle se bouscule avant un éventuel troisième confinement. 
Dans les salons de coiffure, la clientèle se bouscule avant un éventuel troisième confinement.  (FRANCEINFO)