Nice : le carnaval malgré le Covid-19

Le carnaval de Nice (Alpes-Maritimes) a été maintenu malgré l'épidémie de Covid-19, dont l'un des foyers se trouve de l'autre côté de la frontière, en Italie. Aucune mesure restrictive n'a été prise. En revanche, le dispositif sanitaire a été renforcé.

FRANCE 3

Les chars, la musique, les déguisements et surtout le public. Plus de 16 000 personnes ont assisté au défilé du carnaval de Nice (Alpes-Maritimes), qui s'est déroulé mardi 25 février au soir, comme si le Covid-19 n'existait pas. Nous sommes à 40 km de la frontière italienne. En Lombardie et en Vénétie, des populations entières sont confinées, mais sur la Côte d'Azur, aucun malade n'est à signaler. Pas de psychose pour les milliers de touristes venus assister au spectacle.

Aucun barrage filtrant à l'entrée

Des masques de carnaval, mais très peu de masques chirurgicaux pour se protéger du Covid-19. À l'entrée du spectacle, aucune mesure pour prévenir l'épidémie. Chacun a sa méthode. Malgré la menace, le célèbre carnaval de Nice n'a pas été annulé. Les festivités devraient se poursuivre jusqu'à samedi 29 février.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le carnaval de Nice a été en partie maintenu. Seule la dernière journée, le 29 février, a été annulée \"par précaution\", selon le maire, alors que l\'un des foyers du coronavirus se trouve en Italie du Nord.
Le carnaval de Nice a été en partie maintenu. Seule la dernière journée, le 29 février, a été annulée "par précaution", selon le maire, alors que l'un des foyers du coronavirus se trouve en Italie du Nord. (FRANCE 3)