"C'est très très calme" : l'aéroport de Roissy au ralenti à cause de l'épidémie de coronavirus

De nombreux voyageurs annulent leur déplacement, en raison de l'épidémie de coronavirus. Conséquence : les files d'attente sont réduites et les commerces de l'aéroport parisien quasiment vides.

L\'un des terminaux de l\'aéroport de Roissy, sans voyageurs, le 9 mars 2020.
L'un des terminaux de l'aéroport de Roissy, sans voyageurs, le 9 mars 2020. (AUDREY MORELLATO / RADIO FRANCE)

Personne ou presque ne porte de masque à l'intérieur de l'aéroport de Roissy, près de Paris, même ceux qui arrivent de zones particulièrement touchées par l'épidémie de coronavirus Covid-19. Mais pas de quoi inquiéter Khadija, qui part en voyage professionnel à Stockholm (Suède), sans crainte particulière : "Pas plus que dans d'autres aéroports. J'ai pris l'avion ce mois-ci trois ou quatre fois et je ne suis pas plus inquiète que d'habitude."

>> Coronavirus Covid-19 : suivez l'évolution de la situation en direct

Pourtant, le secteur est particulièrement calme, depuis quelques semaines. Habituellement, quasiment 200 000 voyageurs passent chaque jour dans cet aéroport, l'un des plus gros du monde, 90 000 personnes y travaillent. Mais vu le contexte, Khadija récupère très vite sa carte d'embarquement, les files d'attente sont très réduites, y compris dans les commerces. Personne par exemple devant le comptoir de Ladurée, le spécialiste des macarons, normalement très prisé mais déserté depuis plusieurs semaines : "En temps normal, je vous aurais à peine dit bonjour, mais là je peux me permettre de prendre du temps. C'est très très calme !", explique la vendeuse.

On est moins occupés alors qu'habituellement, on a une longue queue.Vendeuse à Laduréeà franceinfo

Très calme aussi juste à côté, au café Eiffel. Depuis un mois et demi, certaines tables restent vides en permanence. Il y a moins de voyageurs, bien sûr, et aussi moins de personnes qui les accompagnent. La différence est flagrante pour Samir, l'un des serveurs : "On sent vraiment l'impact du virus. Normalement, c'est vraiment complet de 11 heures jusqu'à 14 heures. Mais là il n'y a pas de monde."

Un café de l\'aéroport de Roissy, avec peu de clients, le 9 mars 2020.
Un café de l'aéroport de Roissy, avec peu de clients, le 9 mars 2020. (AUDREY MORELLATO / RADIO FRANCE)

Samir n'est pas particulièrement inquiet pour sa santé, d'ailleurs il ne porte pas de masque, même si le PDG d'Aéroports de Paris lui-même a été testé positif et mis en quarantaine. Porter des masques, ce serait trop anxiogène, expliquent les commerçants. Ils privilégient donc d'autres méthodes : rester à distance des clients et nettoyer les comptoirs avec du gel hydroalcoolique.

Il n'y a pas de masques, rien, on ne sait pas qui est malade, qui ne l'est pas. On est exposés !Chauffeur de taxià franceinfo

Les taxis, eux, sont plus inquiets. Ils voudraient que les voyageurs soient tous contrôlés à leur arrivée : "Hier j'ai pris un client, il venait de Shanghai. Il m'a dit que dans l'avion, il y avait des gens qui toussaient. Nous ça nous inquiète beaucoup", raconte un chauffeur. Certains hésitent même à venir travailler, des craintes pour leur santé évidemment, mais aussi pour leur portefeuille. En ce moment, ils attendent parfois une demi-journée avant de pourvoir prendre des clients.

L'aéroport de Roissy au ralenti à cause du coronavirus. Reportage d'Audrey Morellato.
--'--
--'--