Brésil : Jair Bolsonaro dérape

Au Brésil, Jair Bolsonaro a multiplié les insultes, les jurons et les dérapages lors d’une réunion ministérielle. Les images tournent en boucle. Le président populiste s’est expliqué samedi 23 mai.

franceinfo

Un concert de casseroles dans les rues de Rio de Janeiro, au Brésil. Les Cariocas ont manifesté ainsi leur hostilité à Jair Bolsonaro. Ils ont découvert vendredi 22 mai cette vidéo dans laquelle leur président tient des propos insultants d’abord contre les gouverneurs du Brésil qui ont mis en place contre son avis des mesures pour lutter contre le coronavirus. "Ce qu’ils veulent c’est notre sang, notre liberté, cette merde de gouverneur de Sao Paulo et cette merde de Rio de Janeiro", lancé en colère le président d’extrême droite.

Une vidéo compromettante judiciairement ?

Cette vidéo devient un élément clef dans l’enquête sur le chef de l’État. Il est accusé d’avoir tenté d’interférer illégalement dans des enquêtes policières visant ses proches. "J’ai essayé de changer officiellement nos agents de sécurité à Rio de Janeiro. Mais je n’y suis pas parvenu", a-t-il affirmé. Samedi, dans une courte prise de parole, le président se défend : "Quelle partie de la vidéo contient la moindre preuve d’une quelconque ingérence de ma part ? Zéro, il n’y a rien de tel". Une polémique qui tombe mal pour celui qui est déjà vivement attaqué pour sa gestion de la pandémie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président brésilien, Jair Bolsonaro, s\'exprime devant la presse, le 20 mars 2020 à Brasilia.
Le président brésilien, Jair Bolsonaro, s'exprime devant la presse, le 20 mars 2020 à Brasilia. (EVARISTO SA / AFP)