Archives municipales : "Constituer la mémoire de demain"

Les Français redécouvrent petit à petit la joie de vivre à l'extérieur. Mais que restera-t-il de ces semaines de vie dans 100 ans ? Plusieurs archives municipales ont lancé le projet "Mémoire de vie". Karine Berthaud, la directrice des archives municipales de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), est l'invitée du 23h dimanche 24 mai.

Les Français sont-ils déjà en train de fabriquer la mémoire de demain ? "On a toujours tendance à penser que les archives sont des documents poussiéreux, or ce n'est pas le cas. Ce sont aussi des documents contemporains et c'est vraiment le cœur de notre métier de constituer la mémoire de demain et, collecter la mémoire vivante, est une de nos missions importantes parce que ce sont des témoignages qui sont ceux de tous nos habitants et ceux de notre pays qui vont enrichir tous nos successeurs", met en avant Karine Berthaud.

Des documents personnels aussi

Comment cela fonctionne ? Est-ce que tout le monde peut participer ? "On a commencé à lancer l'appel par les réseaux sociaux et dans la presse locale. Nous avons beaucoup de documents numériques qui nous parviennent. On reçoit beaucoup de choses par mail, et pour ce qui est des documents originaux, on va les converser dans des matériaux de conservation. On va ensuite demander aussi l'autorisation à nos gentils donateurs de les conserver et nous autoriser à les utiliser pour plus tard", détaille la directrice des archives. Y a-t-il eu des journaux intimes ? "Stricto sensu, non. Par contre, tous les écrits que l'on a reçus sont très intimes, notamment de personnes qui ont lutté contre le Covid-19. Ils ont écrit avec une grande émotion. Ce sont des documents très personnels", souligne Karine Berthaud.

Le JT
Les autres sujets du JT
Karine Berthaud.
Karine Berthaud. (FRANCEINFO)